LA VIE MONASTIQUE

 

 

 

Cloîtrés ou prédicateurs, contemplatifs ou ordres mendiants - héritiers de saint Benoît, de saint Bruno, de saint Dominique, de sainte Claire ou de saint Bernard - classification quelquefois utile pour celui qui s'interroge, cherchant les origines et les raisons d'une vie différente. Vie différente qui consiste à allier harmonieusement la présence et le détachement du monde; l'un et l'autre étant nécessaire, indispensable pour que se réalise l'oeuvre de Dieu. Mais on ne se fait pas moine sur un coup de coeur ou par refus du monde, on reçoit ce don du ciel; le Père Abbé, la cellule, le quotidien se chargent d'en éprouver les attraits.Il y a des lieux qui invitent inexorablement au silence ou plutôt a l'absence de bruits inutiles, tentation d'une vie qui semble être idéale a celui qui découvre, le temps d'une visite, d'une prière. Ici tout est mémoire, les pierres, les arbres, le chemin des moines qui mène a l'Abbaye depuis la vallée, la salle du chapitre, la pierre rougie des incendies passés, même le ciel prend a témoin le visiteur qui voudrait oublier les temps anciens, par facilité ou par ignorance.

 

Mémoires de pierres, de quoi vous souvenez vous ? D'avoir reçu tant de grâces, tant de passion, pierres je vous envie; granit ou ardoise, mémoire minérale de la passion séculaire, lieu conservant pour qui sait entendre un silence sonore animé de la prière des contemplatifs qui vous ont précédés, marquant de leur persévérance et de leurs, prières la voûte qui résonne. Prières d'aujourd'hui imprégnant pour les siècles à venir cette même voûte, le Christ en bois dans le choeur attire les fidèles qui s'attardent prolongeant le moment, contemplant l'invisible .Comment rendre par la photographie le mystère d'une vie dont le projet consiste a rechercher assidûment la rencontre avec le Dieu invisible ?Peut être que l'image un peu comme la musique peut suggérer l'inexprimable.D'autres photographies accompagnent ces regards ce sont certains moments forts de mes itinéraires, de mes rencontres photographiques et spirituelles auprès d'autres communautés, d'autres lieux, ces instants qui restent gravés au delà du simple souvenir, au delà de l'image, odeur d'encens et frisson de l'âme; choisir de regarder, partager la vie.

Photographier c'est surtout retenir son souffle; quand tout notre corps sent une beauté fuyante, la saisir devient alors une joie. Cette joie je voudrais vous la faire partager. S'approcher, regarder, rentrer dans le secret de ce temps de partage, le temps de notre rencontre, le temps du silence. Comment parler de ce silence sans le rompre, sans effraction, sans bris de clôture? Pour l'apprécier , il faut fuir bruits ronronnement et fracas, apprendre a écouter et s'apercevoir parfois que ce silence fait un vacarme insoutenable, laissons passer l'orage le calme devient possible et nous invite a le suivre, l'esprit libéré, la beauté nous attire la concentration nous guette, la contemplation arrive.

La contemplation est l'acte d'une âme qui s'oublie immobile devant quelque chose de plus beau qu'elle, tout devient simple pour celui qui s'arrète, s'accordant un répit, découvrant la beauté, cherchant son origine, voulant en savoir plus. Il y a des lieux qui incitent au bonheur du questionnement sur soi - même; la prière en est un. La réponse est ici, acceptons la, alors notre âme se rapproche de la nature et de son Créateur.


ACCES A LA PHOTOTHEQUE

 

BRUNO ROTIVAL

brunorotival@orange.fr

Photographies distribuées par l'Agence Ciric

contact@photociric.com

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL